L’Histoire d’Alice et Camille

Hoang AliceetCamille

Je suis né il ya 38 ans à Saigon et suis arrivé en France à l’âge de 2 ans.

Ma jeunesse s’est déroulée loin de ces racines vietnamiennes que j’ai retrouvées presque par hasard lors d’un voyage avec ma famille à l’âge de 18 ans.

J’ai alors découvert tout un pays, une culture, une histoire, ainsi que des couleurs, des senteurs et des formes fascinantes: c’était donc ça mon pays d’origine…

Mais plus que tout autre aspect du Vietnam, ce qui m’a frappé était un vêtement que j’ai découvert lors d’une balade solitaire dans les rues de Saigon, à l’heure où les cours se terminent. Je me souviendrai toujours de ce jour.

Un vêtement très simple mais pourtant fantastique: la robe traditionnelle blanche des lycéennes vietnamiennes.

Ce vêtement s’appelle Ao Dai, qui veut dire « Robe Longue ».

Il se prête à toutes sortes d’occasions: sorties, fêtes, nouvel an, cérémonies religieuses, mariages. Et se porte même quotidiennement pour les femmes élégantes.

Il peut être coloré, avoir plein de dentelles, de broderies et autres arabesques, mais le plus beau et le plus icônique reste le Ao Dai blanc des lycéennes.

C’est à celui-ci que je veux rendre hommage avec Alice & Camille.

Le Ao Dai

Alice et Camille revisite l’histoire du Ao Dai à travers le prisme moderne

Créé au Vietnam il y a plus de 300 ans, et porté aussi bien à l’époque de l’Indochine que de nos jours, il est intemporel et symbolise une subtile élégance vietnamienne

Le regard que nous lui portons est à la mesure de ces deux principes: modernité et simplicité.